Slider 0 - home - Improving dectection FR
Une détection de cancers améliorée grâce à une compression à une pression optimale
Slider 1 Home
Compression sur mesure sans inconfort inutile pour vos patientes.

 


Slider 3 Home
Mammographies reproductibles tout en évitant des
pressions extrêmes.
Slider 5 Home
Un guidage visuel clair à
chaque compression.
Slider 6 Home
Des clichés de mammographie comparables,
années après années.
Slider 7 Home
Percée innovante en mammographie issue recherches scientifiques approfondies.

Nous sommes résolus à améliorer la mammographie.

 

Dans le monde, environ 150 millions de mammographies sont effectués chaque année. La compression du sein est nécessaire en mammographie pour optimiser la qualité d'image et réduire au minimum la dose de rayonnement absorbée. Cependant, la compression mécanique du sein durant la mammographie provoque souvent inconfort et douleur et dissuade ainsi certaines femmes de la mammographie de dépistage.


Notre technologie brevetée issue recherches scientifiques approfondies permet une compression hautement reproductible sans inconfort inutile. Un examen optimisé contribue à la détection précoce de possible cancer et permet ainsi de sauver des vies.

Dernières actualités, publications et autres articles

Nouvelles

Article paru dans « Docteur Imago » : Une nouvelle pelote de compression promet une pression « optimale »
Avec sa nouvelle pelote de compression, la marque Sigmascreening promet de rendre les examens de mammographie « moins douloureux » et de meilleure qualité grâce à une compression optimisée. Vous pouvez consulter en cliquant sur le lien ci-dessous;...
Une étude asiatique de plus de 15 000 mammographies souligne la valeur potentielle de la solution de compression « sensitive Sigma™ Paddle » de Sigmascreening pour la mammographie guidée par pression.
Amsterdam, Pays-Bas, le 4 septembre 2017 - Sigmascreening, une jeune entreprise néerlandaise de MedTech, leader mondial dans le domaine de la mammographie numérique guidée par pression et du dépistage du cancer du sein, annonce qu'une étude de 15 898...

Publications dans des revues scientifiques

2017 - La compression chez les femmes asiatiques en mammographie
Cette étude chez les femmes asiatiques, a montré que la pratique de compression normalisée par la force en mammographie entraînait de larges variations des paramètres de compressions. Les femmes asiatiques, qui ont majoritairement de petits seins, sont elle aussi soumises à la compression par force normalisé bien que ces protocoles ont été optimisés pour les femmes caucasiennes aux seins plus larges et pourraient ne pas leur convenir. La pression moyenne ± l'écart type de compression pour l’ensemble des mammographies (n = 15818) était de 17,77 ± 10,51 kPa. Une étude sur fantômes a montré qu’une réduction de la force de compression a un impact limité sur la qualité de l'image et la dose glandulaire moyenne chez les femmes asiatiques.
2017 - La compression est-elle associée à la détection du cancer et à d'autres mesures de performance précoce dans un programme de dépistage organisé du cancer du sein ?
Afin d’enquête sur les mesures précoce des performances d’un programme de dépistage du cancer du sein basé sur la population, l'information sur la force de compression et la pression ont été extraites des images DICOM sur 261 641 examens mammaires de 93 444 femmes sélectionnées. Les résultats indiquent qu'une force de compression élevée et une pression faible ont fourni des mesures de performance plus favorables, par rapport à une force de compression faible et une pression élevée.